La lecture patrimoniale d'un bilan comptable

Le 16 novembre 2017 à Paris - Intervenant : Richard CHALIER

NOUVEAUTÉ

Date :

  • Le 16 Novembre 2017 PARIS

Tarifs :

  • Abonnés* : 340 € HT / personne
  • Non-abonnés : 590 € HT / personne
  • Offre découverte : - 50% du tarif (295 € HT pour un non abonné ou 170 € HT pour un abonné FIDNET 3). Cette tarification est accordée pour la première inscription à une journée formation FIDROIT valable une fois par cabinet. Ce tarif n'est pas automatique merci d'en faire la demande dans le commentaire du formulaire d'inscription.
  • * Tarif applicable pour tout abonnement à :
    - Digital Learning
    - Initiés / GP Access
    - E-Bureau / GP Partenaire
    - Pro

S'inscrire à cette formation >

LIEU : ESPACE VINCI, 25 RUE DES JEUNEURS 75002 PARIS
Horaires : 9h30 à 17h
Durée : 1 jours / 7 heures
Public : CGP, Banque, Assurance, Experts-Comptables, Notaires, Avocats…
Niveau : Perfectionnement

Pédagogie : Exposé et cas pratiques
FORMATION VALIDANTE : NOTAIRES, EXPERT-COMPTABLES

 

Objectifs :

 
La réponse à ces (quelques) questions est souvent inscrite dans les chiffres. Encore faut-il savoir le repérer. C’est ce que vous propose cette formation pratique et pragmatique : comment comprendre l’essentiel.
 
  • Les conseillers en gestion privé qui entrent en relation avec des chefs d’entreprises doivent intégrer une dimension importante : la comptabilité. Elle est indispensable dans l’environnement de l’entreprise et compète utilement les domaines du financier, juridique, fiscal et social. A titre d’exemple, combinées au régime matrimonial d’un dirigeant, les règles comptables peuvent aboutir à changer la propriété d’un actif… d’où l’intérêt d’en maitriser les points clés. 
  • La simple lecture d’un bilan apporte des éléments pour comprendre la constitution, la gestion et l’évolution d’une société ou la nature de sa trésorerie. Il peut s’agir d’une holding, animatrice ou non, d’une société d’exploitation, d’une société civile… Comment retraduire ces données brutes en termes patrimoniaux pour répondre aux préoccupations des clients ?
    Par exemple :

     
    • Quel est le régime fiscal de la société ?
    • Que peut-on distribuer à court terme ?
    • Quel sont les conséquences fiscale d’une cession des titres ou d’une filiale ?
    • Existe-il des plus-values en report ou en sursis ?
    • Faut-il vendre les titres ou l’actif ?
    • Quels régimes de faveur s’appliquent-ils ?
    • Quid des comptes courant actif ou passif ?
    • Quelles conséquences sur le résultat social des placements financiers ou immobiliers de la société ?
    • Comptabilité : vous avez dit location meublée ?
  • La réponse à ces (quelques) questions est souvent inscrite dans les chiffres. Encore faut-il savoir le repérer. C’est ce que vous propose cette formation pratique et pragmatique : comment comprendre l’essentiel.
     

Contenu pédagogique :

Découvrez le teasing de présentation

Les fondamentaux comptables et leur interprétation.

Exposé construit à partir d’exemples réels et significatifs de bilans des SAS, SCI ou SARL.
 

Quels enseignements tirer :

  • D’un petit ou d’un « gros » capital ? : Plus-values professionnelles ou privées.
  • De présences de réserves ou d’un report à nouveau ?
  • Des dettes à court ou moyen terme ?
  • De la présence de comptes courant d’associés ?
    - Leur retrait ou leur refinancement.
    - Qui est titré ? qui en est propriétaire ?
  • De la présence d’un immeuble à l’actif :
    - Valeur nette comptable ?
    - Aménagement ?
    - Présence ou absence du terrain ?
  • De la présence d’un fonds de commerce :
    - Quelle plus-value de cession du fonds ?
    - Quelle plus-value de cession des parts ?
    - Que préférer ?

Quel est le régime fiscal de la société au vu du compte de résultat ?

  • Conséquences sur l’imposition des associés ?
  • L’opportunité d’opter pour l’IS en présence d’une société non soumise à l’IS ?
    - Effet fiscaux immédiats sur les plus-values. 
    - Les effets à long terme.
  • Les cotisations sociales des dirigeants  : Régime social TNS ou Salarié.
 

L’investissement de la trésorerie dans une société à l’IS

Cette deuxième partie vise à connaitre l’impact de la nature des supports d’investissement choisis sur le résultat de la société, afin d’appréhender leur rendement net, les capacités de distribution de cette même société.
 

Quelles règles comptables et fiscales s’appliquent selon la nature de l’investissement :

  • Les comptes titres et les OPCVM
  • Les contrats de capitalisation
  • Les SCPI ou l’usufruit de SCPI.
Ces points seront illustrés par des exemples qui permettront de mesurer l’efficacité réelle de l’investissement.
 

Quid d’une trésorerie excessive…

  • Risque ISF
 

Conditions générales d'utilisation

Besoin de précisions sur nos offres ?

Emilie COCHET
Responsable Service Formation