Assurance-vie : Pour placer une somme d’argent en assurance-vie, j’ouvre un nouveau contrat ou je verse sur un ancien ?

Assurance-vie : Pour placer une somme d’argent en assurance-vie, j’ouvre un nouveau contrat ou je verse sur un ancien ?

Vous avez une somme d’argent à placer ? Même si vous avez déjà un contrat d’assurance-vie ouvert, sachez qu’il est souvent plus astucieux de souscrire un nouveau contrat pour effectuer un nouveau versement… mais pas toujours !

Épargne

Ce que dit la loi

Vous êtes libre de souscrire un nouveau contrat ou de verser sur un ancien contrat. Toutefois les conséquences ne seront pas les même en cas de rachat ou en cas de décès.

On ouvre un nouveau contrat

L’avantage d’avoir plusieurs contrats, c’est d’éviter la « pollution fiscale » et de pouvoir optimiser les clauses bénéficiaires.

Si vous avez besoin d’effectuer un retrait, vous pourrez choisir de retirer sur le contrat qui a la fiscalité la plus favorable, c’est-à-dire :

– le contrat qui a généré le moins d’intérêt. En effet, lorsqu’on effectue un retrait sur un contrat d’assurance-vie, la fiscalité est due seulement sur la part d’intérêts comprise dans le rachat : vous avez donc plutôt intérêt à retirer sur un contrat qui a une faible proportion d’intérêts car la taxation sera ainsi réduite.

– le contrat qui a plus de huit ans. En effet, vous pourrez ainsi bénéficier d’un abattement sur le montant des intérêts taxables de 4 600 € (personne seule) ou 9 200 € (couple marié ou pacsé). Vous pouvez consulter notre guide dédié à l’assurance-vie pour en savoir plus sur le sujet.

L’assurance-vie permet de transmettre des capitaux aux personnes que vous aurez désignées. Même si la fiscalité de l’assurance-vie est avantageuse par rapport à celle des successions « classiques », certains bénéficiaires pourraient avoir des taxes à payer à votre décès. Cependant, il faut également savoir que certaines personnes comme le conjoint ou le partenaire de PACS peuvent être exonérées. Il est donc intéressant d’avoir plusieurs contrats pour attribuer les contrats taxables aux bénéficiaires exonérés et inversement…

On continue à verser sur son contrat

Il existe certains cas où vous avez plutôt intérêt à verser sur votre ancien contrat :

– si vous réalisez des versements réguliers, par exemple une centaine d’euros par mois, il n’est pas nécessaire d’ouvrir systématiquement un nouveau contrat pour cela, ce serait même absurde !

– si vous avez un « petit » contrat ouvert depuis plus de huit ans, alors vous avez tout intérêt à reverser sur ce contrat. Cela vous permettra de profiter de l’antériorité fiscale du contrat immédiatement en cas de retraits.

– si votre contrat d’assurance-vie est en perte, tout n’est pas perdu ! Il peut être efficace fiscalement de reverser sur ce contrat car les intérêts générés par votre nouveau versement ne seront ainsi pas fiscalisés (ni impôt sur le revenu ni prélèvements sociaux) à hauteur de la perte existant sur le contrat jusque-là.

Nos conseils pratiques

Les  professionnels de notre communauté se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans le choix de vos placements. Vous pouvez également consulter notre guide dédié à l’assurance-vie.

Nos chroniques à ce sujet

Etes-vous au point sur l’épargne retraite?

Épargne
Ce n’est un scoop pour personne, retraite rime avec… baisse des revenus, alors pour éviter cela, pensez à l’épargne retraite pour bien préparer votre retraite !

Faut-il souscrire (ou transférer son épargne) sur le nouveau produit d’épargne retraite (PERin) ?

Retraite
Un des objectifs de la récente loi Pacte est de simplifier les solutions d’épargne retraite afin de les rendre accessibles au plus grand nombre : création d’un produit unique, sortie en capital plus souple, transferts élargis, gestion pilotée généralisée... alors que faire ? Sauter sur l’occasion en souscrivant ce nouveau produit retraite ? Continuer à alimenter vos anciens contrats ? Transférer votre épargne sur ce nouveau produit retraite? On vous donne notre avis…


Nouvelle fiscalité de l’assurance-vie : en fait, tout va bien

Épargne
Contrairement aux idées reçues, la nouvelle fiscalité en cas de rachat sur un contrat d’assurance-vie est globalement plus avantageuse que l'ancienne. Un seul cas défavorable existe, dans une situation bien particulière, et n’a pas vocation à vous donner des sueurs froides.