En ces temps incertains, le crowdfunding immobilier est-il un allié pour votre patrimoine ?

En ces temps incertains, le crowdfunding immobilier est-il un allié pour votre patrimoine ?

Quand on parle d’immobilier, on pense souvent à l’immobilier "physique" ou aux SCPI, mais il existe également d’autres moyens d’investir dans l’immobilier. Nous allons vous en présenter un qui peut être un allié pour votre patrimoine : le crowdfunding immobilier.

Immobilier

Ce que dit la loi

Le crowdfunding (ou financement participatif) est un mécanisme qui a pour objectif de collecter les apports financiers d’un grand nombre de particuliers au moyen d’une plateforme Internet. Cette collecte sert à financer différents projets (créations d’entreprises, projets immobiliers, artistiques…).

Ce qui nous intéresse ici plus particulièrement c’est le crowdfunding immobilier, autrement dit le financement participatif de la promotion immobilière. Il permet aux promoteurs immobiliers de récolter des fonds sous forme de petits montants, auprès d’un large public afin de financer une partie de leurs opérations immobilières (construction de nouveaux logements ou bureaux).

En tant qu’épargnant, vous apportez  une somme d’argent en souscrivant à des valeurs mobilières. Les fonds sont ensuite mis à disposition d’un promoteur immobilier par le biais d’une plateforme.

L’impact du Covid-19 sur l’économie mondiale est déjà visible, et pour autant nous n’en mesurons sûrement pas encore toutes les conséquences. Face à cet environnement économique incertain et à la baisse des taux des livrets d’épargne et des fonds euros, l’immobilier retrouve sa place de « bouclier » au sein de votre patrimoine. En effet, en temps de crise, l’immobilier est souvent identifié comme un placement défensif car moins sensible aux variations des marchés. Dans ce cadre, nous vous présentons aujourd’hui une façon originale d’investir dans l’immobilier : le crowdfunding immobilier.

Le crowdfunding immobilier, c’est quoi ?

L’objectif du crowdfunding immobilier est de financer les fonds propres des promoteurs immobiliers afin qu’ils puissent solliciter du financement bancaire et mener à bien leurs opérations (construction de nouveaux logements ou bureaux).

 Comment ça marche ?

Vous pouvez investir par le biais d’une plateforme de financement participatif. Concrètement, il existe deux façons d’investir :

  • soit en direct : vous apportez une somme d’argent et devenez donc actionnaire aux côtés du promoteur. A l’issue du projet vos titres seront rachetés avec une plus-value dont le plafond est connu à l’avance. 
  • soit via une « obligation » : vous prêtez une somme d’argent au promoteur en souscrivant à une obligation, qui correspond à un prêt, qui a un taux d’intérêt et une durée connus à l’avance.

Une fois la construction terminée et le bien immobilier vendu, vous récupérez votre mise de départ qui est censée être assortie d’un intérêt ou d’une plue-value (9,2% en moyenne sur 2019[1]). La durée d’investissement est en moyenne de 21,3 mois en 2019.

 Quels sont les avantages pour votre patrimoine ?

Le principal atout du crowdfunding immobilier, c’est son rendement. Alors que les rendements de l’épargne bancaire ou des fonds euros ne cessent de baisser, le financement participatif dans l’immobilier permet, en théorie, d’obtenir des rendements intéressants.

Un autre avantage de ce type de placement, et pas des moindres, c’est la fiscalité. En effet, les titres acquis en contrepartie de votre argent échappent à l’IFI (impôt sur la fortune immobilière). De plus, les revenus (intérêts ou plus-value) que vous pourrez tirer de vos titres seront soumis à la flat tax de 30 % (12,8% d’impôt sur le revenu et 17.2% de prélèvements sociaux), peu importe votre tranche marginale d’imposition.

Enfin, sous certaines conditions, les parts souscrites peuvent être inscrites dans un PEA. Vous pouvez ainsi bénéficier en plus des avantages de cette enveloppe fiscale privilégiée (Cf notre guide Les produits d’épargne : en long, en large, et en travers!).

Quels sont les inconvénients ?

L’inconvénient majeur du crowdfunding immobilier c’est le risque :

  • il y a les risques liés au projet lui-même : un retard dans la réalisation des travaux, un défaut dans le permis de construire, un retard sur la vente des lots, un dépassement de budget… ;
  • mais aussi les risques liés à l’environnement du projet comme les risques climatiques (inondation, gel…) ;
  • au promoteur qui peut avoir des difficultés financières ;
  • etc…

Il existe ainsi un risque de perte en capital, il convient donc de bien évaluer l’environnement global du projet avant d’investir.

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Comme pour tout investissement immobilier, choisissez le projet auquel vous allez participer au regard notamment de son emplacement géographique. A ce titre, préférez une situation géographique où le marché immobilier est dynamique. Pour cela, des indices peuvent vous aider : plusieurs projets de construction sont en cours ou récents, c’est un secteur géographique en plein essor, les biens se vendent rapidement…

Assurez-vous que le promoteur auquel vous allez faire confiance est sérieux. Pour cela, la plateforme internet doit mettre à votre disposition de nombreuses informations comme son expérience et ses réalisations, ses atouts et ses risques, des détails sur le plan de financement ou encore la commercialisation du programme prévue.

Concernant votre intermédiaire, choisissez uniquement une plate-forme reconnue. C’est-à-dire une plateforme qui dispose du label « Plate-forme de financement participatif régulée par les autorités françaises ». En effet, cela vous garantit sa conformité avec la législation française.

Crowdfundig immobilier ou SCPI ?

Ces investissements sont très différents quand bien même ils ont le même sous-jacent : l’immobilier.

Contrairement aux SCPI, le crowdfunding est un placement de court terme, qui ne dépasse pas les 2 ou 3 ans, alors que la durée minimum recommandée pour un investissement en SCPI est de 10 ans.

Le rendement des SCPI varie généralement entre 4% et 5% (le taux de rendement moyen distribué par les SCPI en 2019 est de 4.51%[2]), soit quasiment deux fois moins que le financement participatif immobilier.  Cela traduit une réalité : vous prenez plus de risque en investissant dans le crowdfunding immobilier.

Enfin, la SCPI peut vous procurer un revenu régulier, ce qui n’est pas le cas du crowdfunding.

Conclusion

Alors, le crowdfunding immobilier, un allié pour votre patrimoine ? C’est à vous de juger en fonction de votre situation, vos objectifs, votre profil d’épargnant, et l’environnement économique actuel, il n’existe pas de solution miracle toute faite !

La gestion de votre patrimoine mérite du sur mesure, et les professionnels de notre communauté sont à votre disposition pour vous accompagner dans la sélection des placements qui s’offrent à vous.

Pour trouver un conseiller près de chez vous, cliquez ici.

[1] Les performances passées ne présagent pas des performances futures.

[2] Les performances passées ne présagent pas des performances futures.

Nos conseils pratiques

Comme tout investissement pouvant offrir des rendements attractifs, il est par nature risqué. Il faut étudier le couple rendement/risque avant de se lancer, et s’assurer que cela corresponde bien à votre profil et vos objectifs.

Enfin, n’oubliez pas que le maître mot de l’investissement est la diversification de vos placements. Rappelez-vous le vieil adage : « Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ! » Et oui, c’est évident, mais il est quand même bon de le rappeler 😉

Nos décriptages à ce sujet

Conséquences du Covid-19 sur vos impôts et vos investissements

Immobilier
Vous connaissez Binck Bank ? Mais si, l'outil de courtier en bourse et d'épargne en ligne ! Ils ont sollicité notre expertise pour répondre à une interrogation majeure du moment les conséquences du Covid-19 sur vos impôts et vos investissements.

Du coup, on s'est dit que cette vidéo pouvait aussi vous intéresser ! 😉

Covid-19 : Les conséquences patrimoniales du virus

Épargne
Cette période de confinement liée au covid-19 peut avoir des répercussions sur votre vie quotidienne, votre patrimoine et vos projets.
Nous vous proposons un état des lieux non exhaustif pour essayer d’y voir plus clair.