Connaissez-vous toutes les possibilités d’épargne qui s’offrent à vous ?

Connaissez-vous toutes les possibilités d’épargne qui s’offrent à vous ?

Il est probable que vous ayez déjà entendu parler du livret A, de l’assurance-vie ou du PEA mais est-ce que vous connaissez VRAIMENT ces supports d’épargne ? Faîtes le test pour savoir comment les utiliser de manière optimale…

Épargne

Ce que dit la loi

Il est probable que vous ayez déjà entendu parler du livret A, de l’assurance-vie ou du PEA mais est-ce que vous connaissez VRAIMENT ces supports d’épargne ? Faîtes le test pour savoir comment les utiliser de manière optimale…

Connaissez-vous toutes les possibilités d’épargne qui s’offrent à vous ? Testez vos connaissances

  1. L’épargne placée sur l’assurance-vie est bloquée pendant 8 ans. VRAI ou FAUX

Rép : FAUX, il y a un intérêt fiscal à attendre la huitième année du contrat avant de retirer, mais rien ne vous empêche d’effectuer un rachat avant cette date.

 

2. Il n’y a pas de plafond de versement sur un contrat d’assurance-vie. VRAI ou FAUX

Rép : VRAI (sauf si un contrat spécifique le prévoit).

 

3. Sur un PEA (plan d’épargne en actions), il est impossible de récupérer votre argent sans que cela n’entraîne la clôture du plan. VRAI ou FAUX

Rép : FAUX. A partir de la cinquième année, vous pouvez effectuer des retraits partiels de votre PEA sans que cela n’entraîne la clôture du plan ou le blocage des versements ultérieurs.

Remarque : vous pouvez également effectuer un retrait avant 5 ans sans clôture du plan en cas de circonstances exceptionnelles comme un licenciement ou une liquidation judiciaire…

 

4. Les versements sur un PEA (plan d’épargne en actions) sont plafonnés. VRAI ou FAUX

Rép : VRAI. Vous pouvez verser :

  • jusqu’à 150 000 € sur un PEA classique,
  • jusqu’à 225 000 € sur un PEA PME-ETI.

En cas de détention d’un PEA et d’un PEA PME, il existe un plafond global : le cumul des versements effectués par un même titulaire sur ces deux plans ne peut excéder 225 000 €.

Les jeunes majeurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents peuvent ouvrir un PEA-jeune qui est plafonné à 20 000 €.

 

5. Tout le monde peut ouvrir un LEP (livret d’épargne populaire). VRAI ou FAUX

Rép : FAUX. Pour détenir un LEP en 2020 votre revenu fiscal de référence 2018 ne doit pas dépasser 19 977 € pour une personne seule et 30 645 € pour un couple (+ 5 334 € par demi part supplémentaire).

 

6. Tout le monde peut ouvrir un PER (plan d’épargne retraite). VRAI ou FAUX

Rép : VRAI. Toute personne physique peut souscrire un ou plusieurs PER. Il n’y a pas de restriction en termes d’âge minimum ou maximum ni même d’activité (salarié, indépendant, inactif, étudiant, retraité, etc.).

En revanche, nous ne conseillons pas l’ouverture d’un PER pour un mineur et sachez que certains distributeurs ont défini des règles de souscription plus strictes que celles proposées par la loi.

 

7. Verser sur un PER peut permettre d’obtenir un avantage fiscal. VRAI ou FAUX

Rép : VRAI. Le PER peut offrir un avantage fiscal immédiat car il permet de déduire les primes versées de son revenu imposable, dans une certaine limite.

 

8. Le contrat de capitalisation offre les mêmes avantages fiscaux que l’assurance-vie si vous souhaitez des revenus complémentaires. VRAI ou FAUX

Rép : VRAI. Le contrat de capitalisation bénéficie des mêmes atouts que l’assurance-vie pour son fonctionnement, sa gestion et pour sa fiscalité en cas de rachat. En revanche, en cas de décès, ces deux supports d’épargne fonctionnent tout à fait différemment : le contrat de capitalisation entre dans votre succession alors que l’assurance-vie non.

 

Pour en savoir plus sur l’épargne : cliquez-ici.

Nos conseils pratiques

Tout le monde doit avoir une « épargne de précaution » c’est-à-dire une épargne disponible du jour au lendemain pour faire face aux imprévus. Quel doit être le montant de cette épargne ? Il n’existe pas de réponse toute faite à cette question, mais en général, il n’est pas nécessaire d’avoir plus de 3 ou 4 mois de salaire d’avance. Mais ce point est très personnel…

Le reste peut être épargné sur des supports à plus long terme sur de l’assurance-vie par exemple ! C’est un produit très efficace et il est important de « prendre date » en souscrivant un contrat le plus tôt possible car il sera à « maturité fiscale » au bout de 8 ans de détention ! Attention, avant 8 ans, contrairement à une idée couramment répandue, l’assurance-vie n’est pas « bloquée », votre épargne est disponible à tout moment ! La seule différence c’est que les gains issus de vos versements seront simplement un peu plus taxés.

Les professionnels de notre communauté peuvent vous aider à déterminer ce qui est le plus adapté à votre profil d’épargnant et à vos objectifs.

Nos chroniques à ce sujet

Nouveau produit d’épargne retraite : qu’est ce qui change avec le PERin ?

Retraite
Le PERin est un nouveau produit d’épargne retraite individuel qui présente de nombreux avantages : une sortie en capital à terme, de nombreuses possibilités de transferts, des cas de déblocages anticipés notamment pour acquérir sa résidence principale, une transmission en cas de décès peu ou pas imposée…
Alors que faire ? Sauter sur l’occasion en souscrivant ce nouveau produit retraite ? Continuer à alimenter vos anciens contrats ? Transférer votre épargne sur ce nouveau produit retraite ? On vous donne notre avis…

Nouvelle fiscalité de l’assurance-vie : en fait, tout va bien

Épargne
Contrairement aux idées reçues, la nouvelle fiscalité en cas de rachat sur un contrat d’assurance-vie est globalement plus avantageuse que l'ancienne. Un seul cas défavorable existe, dans une situation bien particulière, et n’a pas vocation à vous donner des sueurs froides.