Retour à la liste d'actualités

La loi Macron améliore les modalités de votre épargne salariale

  
La loi Macron améliore les modalités de votre épargne salariale

Suivi patrimonial / Alerte clients issues de l’Agrégateur juridique et fiscal de FIDROIT

 

 

Vous êtes titulaire d’un plan d’épargne entreprise (PEE) ? Sachez que la « loi Macron » en a modifié certaines dispositions.

 

Dorénavant, les sommes dues au titre de l’intéressement et de la participation devront être versées sur votre plan au plus tard avant la fin du 5ème mois suivant la clôture de l'exercice, soit le 31 mai en règle générale. A défaut, un taux d'intérêt de retard sera applicable : il est actuellement fixé à 1,99 %.

 

A compter de 2016, si vous n'exprimez pas un choix contraire, l'intéressement sera orienté automatiquement vers le PEE de l'entreprise sur un support sécuritaire. Il est temporairement possible de revenir sur ce versement pour encaisser l’intéressement, sur lequel vous serez alors imposé.

 

Les supports d’investissement disponibles au sein de votre plan évoluent : ils pourront intégrer jusqu’à 30 % de placements immobiliers (OPCI).

 

Il convient donc de prendre en compte ces nouveautés pour gérer l’allocation automatique et réfléchir aux arbitrages de vos actifs au sein de votre PEE.

 

 

© FIDROIT