Retour à la liste d'actualités

OPTION FINANCE : Les fonds euro-croissance risquent de peiner à trouver leur public

  
OPTION FINANCE : Les fonds euro-croissance risquent de peiner à trouver leur public

 

Contribution pour

 

 

"Une taxe d'un montant de 0,32 °/o des encours sera appliquée aux compagnies d'assurances pour tout transfert d'un fonds en euros vers un fonds euro-croissance, prévient Olivier Rozenfeld, président associé chez Fidroit.

L'administration a voulu compenser le manque à gagner pour elle lié à ce transfert. En effet, les prélèvements sociaux sont dus chaque année sur les contrats en euros, mais seulement au terme de la garantie pour les fonds euro-croissance."

 

"Actuellement, les conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) perçoivent en matière d'assurance-vie des rétrocessions de l'assureur attachées aux frais du contrat et des fonds, précise Olivier Rozenfeld. Dans le cadre des fonds euro-croissance, les CGPI ne pourront plus les percevoir.

Une disposition qui ne les incitera pas à en proposer à leurs clients."

 

Article complet à lire dans le n°du 21 juillet d'Option finance