Retour à la liste d'actualités

PLUS-VALUES MOBILIÈRES ET DURÉE DE DÉTENTION : COMMENT RECONSTITUER LE PUZZLE ?

  
PLUS-VALUES MOBILIÈRES ET DURÉE DE DÉTENTION :  COMMENT RECONSTITUER LE PUZZLE ?

Depuis la mise en place, l’année dernière, du nouveau régime d’imposition des plus-values de cessions de valeurs mobilières et droits sociaux, l’ancienne taxation au taux forfaitaire de 19 % a été abandonnée.

 

Désormais, la plus-value générée par les ventes de parts sociales, actions, bons de souscription d’actions, etc. est taxée au barème progressif de l’impôt sur le revenu… et vous pouvez bénéficier, si vous remplissez les conditions, d’un abattement de 50 %, 65 %, voire même 85 %, si vous détenez les titres vendus depuis un certain nombre d’années : 2 ans, 4 ans, ou 8 ans selon les cas.

 

Mais encore faut-il que vous puissiez prouver cette durée de détention…

 

 

A RETENIR :

 

Conservez précieusement vos relevés de comptes, ils vous seront d’une grande utilité pour calculer l’abattement auquel vous aurez droit le jour où vous céderez vos titres.

 

Pour plus de renseignements sur nos alertes,

n’hésitez pas à nous contacter au 04.73.15.14.51  ou contact@fidroit.fr

 

© FIDROIT