Retour à la liste d'actualités

Qu’ai-je le droit de déduire pour des réfections complètes de fenêtres et portes fenêtres réalisées en 2013 par un professionnel ?

  
Qu’ai-je le droit de déduire pour des réfections complètes de fenêtres et portes fenêtres réalisées en 2013 par un professionnel ?

Il s’agit d’un crédit d’impôt et non pas d’une déduction du revenu imposable. Une déduction permet une économie fiscale fonction de votre taux d’imposition, alors que le crédit est un avantage fiscal calculé à un taux indépendant du taux d’imposition.

 

Les travaux doivent porter sur des matériels de remplacement des parois vitrées répondant aux critères de performance thermique.
En outre, ces travaux doivent conduire à isoler au moins la moitié des parois vitrées du logement (il s’agit du nombre de fenêtres, non de la moitié de la surface vitrée).

 

Par ailleurs, il convient de distinguer selon que les travaux sont réalisés dans une maison individuelle ou un immeuble collectif.
Dans une maison individuelle, au titre de la même année, le contribuable doit avoir réalisé des dépenses relevant d’une autre catégorie de dépenses afin de réaliser un bouquet de travaux.


Dans un immeuble collectif, la réalisation des travaux de remplacement d’au moins la moitié des parois vitrées avec un matériel éligible ouvre droit au crédit d’impôt.
En cas de réalisation d’un bouquet de travaux, les taux de crédit sont majorés, y compris celui portant sur les parois vitrées, passant de 12 à 18 %.

On rappellera que le montant des dépenses éligibles est plafonné sur une période de cinq années consécutives (8 000 € pour une personne seule, 16 000 pour un couple soumis à imposition commune, majorés de 400 € par personne à charge).

Pour aller plus loin on peut se reporter au formulaire 2042 QE

 

© FIDROIT